Vous me direz « Content is king », car effectivement le marketing de contenu tout le monde en parle depuis 10 ans maintenant, c’est tout à notre avantage, car nous sommes experts en la matière.

Les créateurs de contenus de qualité s’accordent sur un point en terme de contenu : trop de contenu tue le contenu, du moins sa performance !

On vous en dit plus dans cet article….

La fin du contenu de masse ?

Un certain nombre d’entreprises ont commencé à adopter une stratégie de content factory c’est-à-dire, produire du contenu en grande quantité. Malheureusement, un grand nombre d’entre elles l’ont fait souvent au détriment de la qualité.

L’ère du contenu de masse est-elle dépassée ? A priori, oui, et pour plusieurs raisons.

Ne plus chercher le positionnement aveuglément

À l’heure du contenu de masse pour les uns et, du mass content, pour les autres, l’approche était différente :

En effet, Google mettait en valeur les contenus saturés de mots-clés, au grand dam de leur qualité et originalité.

De plus, à l’époque Google ne faisait pas forcément la différence entre formats longs ou pages optimisées.

Cette époque est révolue. Aujourd’hui, le moteur de recherche aime moins le contenu de masse et, le fait de publier beaucoup de contenus au détriment de la qualité, avec pour seul objectif l’amélioration de son référencement, peut exposer à des pénalités.

Parier sur la qualité, du contenu, du trafic… et la création de leads !

Avec une production importante de contenus, on finit par perdre de vue la stratégie. Produire de bons contenus, en petite quantité, sera plus opportun et concurrentiel du point de vue d’une entreprise B2B qui n’aura peut-être pas un modèle d’achat média.

L’objectif est d’avoir de très bons prospects entrants et d’être convaincant sur l’expertise que vous pourrez leur apporter.

La guerre de la visibilité a changé : l’objectif n’est plus d’être le plus gros générateur de trafic, mais d’être le plus gros entonnoir de trafic qualifié en fonction de l’engagement de sa cible et de ses choix stratégiques.

Le secret est donc devenu une stratégie de qualité plus que de quantité pour

  • Se positionner en tant qu’experts
  • Entretenir vos prospects et vos clients régulièrement
  • Faire vivre vos campagnes de marketing automation ou nurturing

La qualité éditoriale reste la seule valeur ajoutée.

Comme expliqué précédemment, ce n’est pas en produisant un nombre important de contenus que l’on sortira du lot, mais bel est bien en produisant du contenu de qualité. Cela semble évident à dire et à lire, mais c’est d’après ce constat que, chez Les émotionneurs, nous avons une équipe dédiée de content stratégists supervisée par notre directeur éditorial au profil de journaliste de presse écrite

Alors, comment faire ?

Se distinguer en essayant de produire son propre contenu sans systématiquement faire de la curation. Effectivement, créer son propre contenu sera plus intéressant pour votre référencement et surtout, ne faire que relayer du contenu n’apporte pas grand-chose au lecteur qui peut le trouver sur d’autre site que le vôtre.

Jouer la puissance de la création :

  • Faites intervenir des experts en leur donnant la rédaction de votre blog ou de vos réseaux sociaux pour un article ou un temps donné.
  • Varier les formats en déclinant un de vos contenus principaux en articles, en podcast, en vidéos, en infographies ou en en inventant de nouveaux.
  • Réfléchir aussi à créer votre plateforme de marque,
  • Et bien sûr être le plus créatif dans le fond mais aussi dans la forme.

Heureusement, nous sommes là et notre équipe d’expert reste à votre disposition pour en parler et échanger

L’art de la récupération

Comme vu dans le chapitre précédent, votre contenu peut avoir différentes formes.

Jouer sur le fond

Vous pouvez réécrire vos contenus, pour cela, nos rédacteurs et notre directeur éditorial sauront vous conseiller et vous accompagner tout au long de ce travail.

Mais aussi, faire intervenir un expert pour couvrir quelques sujets en profondeur.

L’objectif étant d’avoir un contenu complet pour en tirer des informations, des témoignages, des chiffres et des données que vous pourrez exploiter tout au long de l’année.

Recycler sur la forme :

Vos contenus peuvent être réutilisés sur différents formats, un sujet peut être étoffé et offert au téléchargement sous la forme d’un livre blanc, d’extraits à partager sur les réseaux sociaux.

Chaque cible a sa façon de consommer les contenus comme l’explique cette infographie sur l’impact de la consommation des médias sur les différentes générations durant le Covid-19.

Résultat, un investissement originel, exploité et transformé tout au long de l’année permettant de toucher un maximum de personnes ciblées.

Prenons rendez vous !
© aaron-burden-unsplash
Olivier Missir
Olivier Missir
Business Developer & Inbound Marketing – Certified Hubspot 🤘