Le Guide Complet de la Publicité sur Facebook

Guide Complet

Comment faire la publicité sur Facebook ? Comment créer une publicité Facebook ?Quels sont les objectifs et formats de publicité sur Facebook ? Comment créer une campagne de publicité sur Facebook ? Comment bien gérer vos campagnes  ? Comment optimiser vos annonces Facebook ? Vous trouverez dans cet article les bonnes pratiques et conseils de base pour réussir sa campagne sur Facebook.

La Publicité sur Facebook

Les publicités Facebook, grâce à la variété de ses formats et à la finesse de ses ciblages, se sont imposées en quelques années comme l’un des moyens les plus simples et efficaces de toucher quasiment l’ensemble de vos clients potentiels grâce à son nombre d’utilisateurs actifs et son important taux de pénétration en Europe et dans le monde.

Publicité sur Facebook vs Publicité sur Google

Sur ce terrain du nombre d’utilisateurs quotidiens, Facebook rivalise désormais avec Google.

Pour autant, comprendre la différence entre ces deux plateformes (complémentaires) est la clé pour véritablement bénéficier de la publicité sur Facebook.

1. Google est un moteur de recherche : les utilisateurs viennent sur Google pour effectuer des “requêtes” avec une intention qui va de la simple prise d’information jusqu’au passage à l’action (achat, prise de contact, téléchargement…) en passant par des requêtes ayant pour but d’approfondir et de comparer.

A ce titre, la publicité sur Google est plus directe et a pour objectif de répondre à l’intention du client en lui présentant une annonce adaptée à son besoin pour le faire passer à l’action.

2. Facebook est un moteur de recommandation : Les utilisateurs de Facebook se connectent non pas pour “rechercher” des contenus mais pour en “découvrir” à travers les partages de leurs amis, de leur famille et des pages d’actualité ou éventuellement de marques auxquelles ils sont abonnés.

Ces derniers ne sont pas dans une attitude active de recherche d’information ou de produit. Par conséquent, diffuser des publicités classiques sur Facebook ne vous permettra pas d’obtenir de bonnes performances.

Pour réussir sur Facebook, vous devrez soit :
– Promouvoir d’excellents contenus et essayer ensuite de convertir vos visiteurs en clients
– Travestir vos publicités en excellents contenus

A lire: Comment réussir ses contenus en inbound marketing !

Créer des publicités Facebook efficaces

Une publicité Facebook performante doit donc :

1. Apporter un maximum de valeur à l’utilisateur : à travers un guide gratuit à télécharger, une offre spéciale, un coupon, un contenu générant de fortes émotions positives ou au contraire polarisant…

2. Utiliser les leviers de la viralité : les utilisateurs de Facebook sont sevrés de publicité, évitez les messages publicitaires classiques et jouer sur les émotions : rire, choc, émotion, colère, surprise, curiosité…

Les bonnes pratiques de publication sur Facebook s’appliquent pour vos annonces. Rendez vos publicités intéressantes et engageantes.

3. Donner envie de cliquer, de liker, de commenter et de partager en utilisant :
– Des visuels ou vidéos qui attirent le regard
– Des textes engageants (plutôt que promotionnels)
– Des call-to-action clairs directement sur vos images quand cela a du sens et dans vos textes

Exemple en BtoB

Exemple en BtoC

Plus votre annonce est naturelle et ressemble à un post de qualité Facebook, plus il générera d’engagement, de clics, de conversions et plus le coût de votre publicité diminuera. Pour trouver l’inspiration, apprendre des meilleurs et espionner vos concurrents.

4. Être décryptable rapidement par le cerveau : utilisez des couleurs vives, des formes simples, des visages et des visuels lisibles même en petit.

5. Être adaptée vos visuels et messages à votre client idéal : ne lancez jamais une campagne sans avoir une idée claire de qui vous souhaitez attirer.

Faites donc en sorte que vos messages et visuels parlent à cette audience, qu’ils se reconnaissent tant dans le langage utilisé que dans les photos les représentant en tant que client.

Un exemple qui date un peu mais qui illustre mon propos : Hootsuite, un outil pour gérer les réseaux sociaux, mettait en scène des personnes jeunes, stylées avec leur MacBook dans un chalet (!).

Bref l’image parfaite du community manager jeune et connecté.

Ce qui indéniablement parle plus qu’une photo d’un businessman en costard cravate sortie d’un stock photo.

Où sont diffusées les publicités Facebook

Les publicités Facebook sont diffusées sur 4 emplacements de base :
– Facebook (à travers sa version mobile et navigateur)
– Instagram (qui appartient à Facebook)
– Messenger (donc les messageries Facebook, Instagram et sans doute à terme Whatsapp)
– Audience Network (réseau de partenaires qui affichent des publicités Facebook sur leur site Internet ou leur application mobile)

Avec de multiples possibilités d’emplacement croisant ces différentes plateformes :
– Sur le fil d’actualité Facebook (mobile ou desktop) ou en colonne droite (desktop uniquement)
– Entre les stories Facebook et Instagram
– Au cœur de la boîte de réception Messenger des utilisateurs
– Dans les fils vidéos ou entre les vidéos (in-stream)
– Dans la marketplace Facebook (partie Vente et Achat de produits)
– Ou encore donc au sein d’applications et sites Internet partenaires

À lire aussi: Marketing de contenu : moins mais de meilleure qualité !

Le coût des publicités Facebook

Combien coûte la publicité sur Facebook ? Quel est le prix pour une publicité ?

Facebook fonctionne sur un modèle de paiement au CPM (coût par mille impressions) ou au CPC (coût par clic) (bien que vous puissiez régler vos objectifs de campagne pour atteindre des objectifs de coût par vue de vidéo, par engagement sur votre publicité ou coût par conversions en fonction de vos objectifs, inscription à une liste email, génération de prospect ou vente en ligne…).

Selon votre objectif, Facebook se charge effectivement d’optimiser la diffusion de vos annonces pour répondre au mieux à vos attentes :

a. Plus de conversions en favorisant les clics qui amènent une vente, un prospect ou un téléchargement…
b. Plus de clics pour créer du trafic vers votre site
c. Plus d’impressions sur vos annonce pour un maximum de visibilité auprès des personnes ciblées
d. Plus de portée pour toucher un maximum de personnes une fois par jour maximum
e. Plus d’engagement sur vos annonces pour générer des likes, commentaires et partages
e. Plus de vues sur vos vidéos

Quel que soit votre type d’enchère, vous aurez accès aux informations concernant votre “coût par acquisition”. Vous pourrez donc éteindre les annonces qui ne transforment pas en clients, leads ou téléchargements même si vous utilisez des enchères au CPM.

Le coût d’un clic sur Facebook

Alors quel est le coût par clic sur Facebook ? Qu’est-ce qu’un bon CPC sur Facebook ? Qu’est-ce qu’un bon CPM ?

Il faut savoir que le coût de vos annonces est essentiellement impacté par 3 éléments :

1. Le pertinence et les taux de clics de votre annonce
2. La concurrence sur le ciblage de votre annonce
3. La concurrence sur l’emplacement choisi (News Feed, colonne droite…)

Selon une étude de février 2020 menée par Wordstream, le taux de clics sur les publicités Facebook (CTR) est de 0,90% tandis que le coût par clic moyen (CPC) est de 0,72 dollars.

Etude américaine avec de fortes variations par secteur d’activité, objectif de campagnes, emplacements publicitaires, tranches d’âges et audiences ou encore pays ciblés mais qui permet d’avoir une petite idée.

On reste sur une tendance haussière très nette du coût par clic ces dernières années.

À lire aussi: Comment Lancer un Produit sur Internet ?

Le coût d’une campagne Facebook

Le coût d’une campagne Facebook varie donc entre 1 euro et le budget que vous voulez bien consacrer.

Evidemment, si vous êtes capable de rentabiliser votre campagne rapidement (je pense aux offres High Ticket / Offres premium dans le domaine de la prestation de services, du conseil, du coaching, de la formation ou encore aux produits grand public dégageant une forte marge), ces coûts seront évidemment plus faciles à encaisser.

Facebook vous êtes de facto interdit si vous disposez de marges faibles ou si vous ne pouvez pas encaisser (ou bien traiter) beaucoup de prospects et clients supplémentaires (sans rogner sur votre rentabilité).

Ce coût sera au contraire relatif si vous transformer bien ce trafic acheté en chiffre d’affaires (exemple : si vous payez chaque clic 1 euros mais que 100 clics rapportent 1 client ou 1 vente à 500, 1000, 10 000 ou 50 0000 euros).

Dans cette optique, prenez donc soin de :
1. Guider correctement vos visiteurs vers des pages optimisées pour la vente ou la génération de prospects
2. De penser “omniprésence” pour multiplier les points de contact avec vos prospects et faire monter la confiance
3. De penser “tunnel de conversion” et “valeur vie client” pour augmenter vos conversions (et réduire vos coûts par conversion en miroir)

Créer une campagne Facebook

Il existe 4 manières de créer et gérer une campagne de publicité sur Facebook :

1. En utilisant la fonctionnalité “Booster la publication” pour diffuser vos annonces en 3 clics
2. En utilisant l’interface “Promouvoir” depuis votre page Facebook pour créer une campagne complète
3. En utilisant le Gestionnaire de publicités Facebook pour gérer de manière structurée vos campagnes

Étudions chacun de ces moyens de mettre en ligne vos annonces du plus simple au plus professionnel.

  1. Booster une publication

Pour rapidement promouvoir une publication de votre page, il est possible de lancer en quelques clics une campagne simple de visibilité en cliquant sur le bouton “Booster la publication” juste en-dessous de chacune de vos posts publiés sur votre Page Facebook.

Cette fonctionnalité permet de transformer votre post en publicité qui sera diffusée auprès de l’audience sélectionnée.

Lorsque vous cliquez sur “Booster la publication”, vous êtes redirigé vers une page où sont proposées les fonctionnalités de base pour promouvoir instantanément votre publication.

Vous pourrez alors rapidement :
1. Décider d’un objectif spécifique pour cette publication.
2. Ajouter un bouton de call-to-action et rediriger vers une page de votre site.
3. Affiner l’audience ciblée (Les personnes qui aiment votre Page ? Une audience plus large en utilisant les critères de ciblage de Facebook : géographiques, socio-démographiques, intérêts… ? Une audience personnalisée pour du retargeting ou une audience similaire ?).
4. Décider de votre budget maximum, de la durée de la promotion, des modalités de facturation, de l’emplacement de votre annonce (Facebook, Instagram, Messenger ?).
5. Enfin finaliser et diffuser votre publicité.

Les publicités “Booster la publication” sont les plus simples à créer mais ne permettent pas de créer des campagnes complexes en accédant à l’ensemble des objectifs de campagne Facebook ni véritablement contrôle vos campagnes, vos ciblages, vos visuels et opérer de véritables tests.

Mais étrangement, pour des publications vraiment très sympas, on peut obtenir malgré tout d’excellentes performances. Pourquoi pas, au moins c’est simple.

Exemple : ma femme qui a lancé une boutique de robe de mariées entre Paris et Bordeaux m’a fait passer pour un blaireau en obtenant de meilleurs résultats avec sa campagne “Booster la publication” sur Instagram qu’avec une campagne plus complexe que je lui avais recommandée.

2. « Promouvoir » depuis votre page Facebook

Le second moyen d’accéder aux fonctionnalités de publicité Facebook consiste à accéder à votre Page et de cliquer sur le bouton “Promouvoir”.

Cette interface est également accessible depuis l’administration de votre Page dans l’onglet “Espace Pubs” puis en cliquant sur “Créer une publicité” :

Cliquer sur le bouton “Promouvoir” ou “Créer une publicité” vous guidera vers une interface plus complète qu’en simplement “Boostant votre publication” avec notamment l’accès aux objectifs de campagne devant vous permettre de diffuser des annonces non pas au feeling mais avec un objectif précis de performance.

Après le choix de votre objectif, vous serez guidé vers une interface simplifiée pour rapidement créer vos publicités avec des spécificités selon l’objectif choisi (exemple : “Promouvoir votre entreprise au niveau local” donnera accès à une carte pour définir le rayon de diffusion de vos annonces).

Si vous voulez mettre un pied dans Facebook Ads, il s’agit sans doute d’un moyen simple de débuter mais, personnellement, je ne mettrai jamais 1 euro en utilisant cette interface qui ne donne accès qu’à une infime part des fonctionnalités de ciblage et de création d’annonces de Facebook.

À lire aussi: 6 étapes pour générer des prospects qualifiés…

2. Gérer vos campagnes avec le Gestionnaire de Publicités

Troisième et dernière méthode (recommandée) pour créer vos campagnes Facebook :passer par le Gestionnaire de publicités (le Facebook Ads Manager).

1. Pour accéder à cette interface professionnelle, rendez-vous sur ce lien pour accéder à une interface ressemblant à cela :

2. Paramétrez votre compte, informations liées à votre entreprise et vos moyens de paiement.

3. Paramétrez vos conversions : le paramétrage des conversions est essentiel si vous souhaitez piloter vos campagnes à la performances plutôt qu’au “feeling”.

Que signifie configurer vos conversions ? Simplement donner à Facebook Ads les moyens de traquer :

a. Ce qui se passe sur votre site (ce que donc font les utilisateurs une fois qu’ils ont cliqué sur vos annonces).
b. Le nombre d’utilisateurs qui réalisent un objectif donné (exemple : nombre de personnes qui s’inscrivent à votre liste email, à votre webinaire, qui prennent un rendez-vous téléphonique ou qui achètent en ligne).
c. Le coût par conversions donc combien vous dépenser pour obtenir 1 succès par rapport à l’objectif que vous vous êtes fixé.

Pour régler ces conversions, vous devez vous rendre dans le “Gestionnaire d’événements” :

1ère étape : créer votre pixel de conversion à installer sur l’ensemble des pages de votre site Internet.

2ème étape : créer vos conversions personnalisées, donc expliquer à Facebook concrètement quels objectifs vont vous intéresser.

Exemple : Si vous cherchez à récupérer des inscrits à votre liste email, vous allez devoir spécifier que la page de validation (“Vous êtes bien inscrit à la liste email”) signifie que l’objectif a été atteint.

Pour de la génération de prospects à travers des rendez-vous téléphoniques, c’est cette fois votre page “Votre rendez-vous a bien été validé” qui vaut “conversion”.

Même chose si vous cherchez à obtenir une vente en ligne, la conversion devra être comptabilisée lorsque l’utilisateur passe par la page de validation de l’achat.

Pour créer ces conversions personnalisées, rendez-vous dans l’onglet sous “Sources de données” qui vous a permis de créer votre pixel de conversion puis créez autant de conversions que d’objectifs importants pour votre entreprise.

4. L’étape suivante consiste à créer vos audiences Facebook : les “audiences personnalisées” de Facebook (custom audiences) permettent de cibler des personnes sur lesquelles vous avez déjà des données (parce que vous avez un fichier client, parce que des personnes ont visité votre site Internet, visité une page clé comme la page de validation après inscription à la newsletter, après réservation d’une rendez-vous ou après un achat, a interagi avec votre profil Instagram, votre Page Facebook ou a consommé vos contenus vidéos…) et demander à Facebook de cibler spécifiquement ces personnes sur sa plateforme et sur Instagram.

Particulièrement utile pour recibler les visiteurs de votre site ou les abonnés de votre mailing liste ou encore vos anciens clients (technique que l’on appelle le retargeting ou remarketing).

Pour configurer ces audiences, cliquez sur Audiences dans le menu :

Cliquez sur “Créer une audience” puis “Audience personnalisée” :

Choisissez votre source de données :

Définissez qui devrait être inclus dans cette audience (et pourra donc être ciblé à travers des campagnes sur Facebook & Instagram).

5. Dernière fonctionnalité intéressante : les “audience similaires” (similar audiences) qui permettent de partir de l’une de vos “audiences personnalisées” pour demander à Facebook de vous trouver des audiences qui “ressemblent à ces audiences”.

Je m’explique : cela signifie que si vous avez une audience dans laquelle se retrouve vos clients ou vos inscrits webinaire ou vos abonnés email, vous allez pouvoir demander à Facebook de vous trouver des personnes qui ressemblent à vos clients, vos abonnés webinaires ou vos abonnés email.

Donc aller trouver des prospects potentiels similaires à ceux qui ont déjà prouvé qu’ils étaient intéressés par vos produits, services, offres plutôt que de vous appuyer sur les ciblages traditionnels de Facebook (critères socio-démographiques, centres d’intérêt, comportements…).

Pour configurer ces audiences similaires, rien de plus simple : cliquez sur “Créer une audience” puis choisissez “Audience similaire”:

Facebook vous demandera alors quelle audience vous voulez utiliser comme base de votre “Audience similaire” puis dans quel pays se situe votre audience et enfin, quelle taille d’audience vous souhaitez (1 million, 2 millions…)

Créer votre première campagne Facebook Ads

Voilà, après cette phase de configuration, vous êtes prêt à lancer vos premières campagnes.

Il vous suffit maintenant de cliquer sur le bouton “Créer” et de vous laisser guider.

  1. Choisir l’objectif de votre campagne

La publicité sur Facebook nécessitait auparavant de comprendre tous les formats de publicité, ce qui était particulièrement complexe. Facebook part désormais de vos objectifs pour vous guider vers les formats les plus adaptés.

Donc sélectionnez votre objectif en fonction de ce que vous souhaitez atteindre comme résultat.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais objectif : Il faut simplement comprendre que chaque objectif est performant en fonction de ce pourquoi il est fait.

Un objectif de conversions va effectivement permettre de générer en priorité des passages à l’action (donc des prospects ou des ventes) mais va également coûter beaucoup plus cher et se révéler inefficace si vos annonces présentent mal votre offre face à une audience ultra-froide.

Inversement, si un objectif “Notoriété” va permettre de diffuser vos annonces des millions de fois pour quelques centaines d’euros, il ne faut pas attendre que votre campagne génère du trafic et des ventes avec cet objectif car Facebook va prioriser pour vous des espaces publicitaires qui ne génèrent pas de ventes mais des impressions.

Choisissez donc un objectif qui corresponde à votre problématique (vous pouvez faire tourner plusieurs campagnes évidemment si vous avez plusieurs objectifs). L’interface de création de campagnes donne accès à 11 objectifs :

1. Notoriété de la marque pour augmenter la notoriété de votre marque en touchant les personnes qui sont les plus susceptibles d’être intéressées.

2. Couverture pour montrez votre pub à un maximum de monde.

3. Trafic pour envoyer plus de personnes vers une destination telles qu’un site web, une app ou d’une conversation Messenger.

4. Interactions pour obtenir plus d’interactions avec vos publications, de mentions J’aime sur votre Page, de réponses à vos événements ou d’utilisations d’offre

5. Installations d’apps pour inciter plus de monde à installer votre app.

6. Vues de vidéos pour inciter plus de monde à regarder le contenu de votre vidéo.

7. Génération de prospects pour récupérer plus de prospects, par exemple les adresses e-mail des personnes intéressées par votre marque ou votre entreprise.

8. Messages pour inciter plus de personnes à envoyer des messages à votre entreprise dans Messenger.

9. Conversions pour augmenter le nombre d’actions à valeur ajoutée sur votre site web, votre app, ou sur Messenger.

10. Ventes catalogue pour créer des publicités qui affichent automatiquement des articles du catalogue en fonction de votre audience cible.

11. Trafic en point de vente pour augmenter les visites dans vos boutiques physiques en montrant des publicités aux personnes qui se trouvent à proximité.

À lire aussi: Quel Réseau Social pour Mon Entreprise ?

2. Choisir le budget de votre campagne

L’étape suivante concerne le nommage de votre campagne et le choix du budget.

Personnellement, j’aime bien nommer mes campagnes avec un numéro correspondant au niveau dans mon tunnel de vente (1. pour des campagnes sur de notoriété sur des audiences froides 2. pour des campagnes cherchant à collecter un email ou un inscrit webinaire et 3. et 4. pour mes campagnes d’évangélisation ou de conversions).

Donc cela va donner quelque chose comme : 1. Objectif conversions – Objectif entretien commercial ou 2. Objectif Vue de vidéo – Promotion de ma vidéo d’introduction.

Concernant votre budget, mieux vaut mettre un budget quotidien que vous augmenterez si la campagne performe bien.

3. Réglage de l’optimisation des campagnes

Selon votre objectif de campagne, la page suivante peut varier.

Dans le cas d’une campagne avec un objectif de conversions, vous allez devoir effectivement sélectionner l’une des conversions paramétrées précédemment pour que Facebook s’efforce de réaliser ce que vous attendez de lui.

4. Cibler vos publicités Facebook

Une fois la conversion réglée, vient la sélection de votre ciblage : donc auprès de qui sera diffusée votre annonce.

Voici les choix qui s’offrent à vous (et qui peuvent se combiner ou se soustraire) :

1. Ciblage par audiences personnalisées : si vous avez effectivement déjà paramétrés des audiences, vous allez pouvoir cibler les visiteurs de votre site ou vos abonnés email.

2. Ciblage par audiences similaires : donc cibler des personnes “similaires” aux profils de vos “audiences personnalisées”. Intéressant pour aller chercher de nouveaux prospects ou clients.

3. Ciblage géographique : permet de cibler selon le lieu de résidence, le lieu où l’utilisateur est actuellement ou par lieu de passage (donc lieu où l’utilisateur est localisé mais dont il n’est pas habitant).

Vous pouvez choisir d’affiner le ciblage par lieu en utilisant le pays, la région, la ville, le code postal voire l’adresse. Il est enfin possible d’exclure des lieux pour toucher par exemple la France sauf Paris.

4. Ciblage par âge

5. Ciblage par sexe

6. Ciblage par langue parlée : permet de cibler des communautés particulières au sein d’une même région par exemple comme en Belgique où les flamands côtoient les wallons ou pour cibler les francophones dans le monde entier.

7. Ciblage avancé : permet de cibler en fonction de données démographiques (relations, secteur d’activité…), de centres d’intérêt (passions, goûts…) et de comportements (voyageur, expatrié, mobile utilisé…)

8. Ciblage par connexions : permet de cibler seulement les fans de vos pages ou les amis des fans de vos pages (ce qui peut être un moyen de trouver des audiences proches de vos clients actuels). Il est également possible d’exclure les fans abonnés à vos pages afin d’aller à la recherche de nouveaux clients.

Bonne pratique : Votre audience doit regrouper minimum 500 000 à 1 million de personnes pour diffuser largement votre annonce à une audience suffisamment large pour que ses algorithmes vous trouve les bonnes cibles potentiellement intéressées par vos offres.

Combinez les meilleurs critères de ciblage en essayant d’obtenir une audience dans cette fourchette.

5. Sélectionner vos placements

Vous pouvez soit faire confiance à Facebook, du moins avant la phase d’optimisation, en le laissant diffuser vos annonces sur l’intégralité des espaces publicitaires disponibles.

Dans ce cas, laissez l’option par défaut :

Ou si vous savez que votre annonce, votre visuel, votre vidéo, votre story, va cartonner dans un emplacement spécifique alors vous pouvez effectivement réduire aux seuls emplacements vraiment adaptés.

Personnellement, j’essaye de faire une annonce optimisée puis je laisse Facebook faire son boulot. Seulement dans un second temps, j’analyse et éventuellement supprime tel ou tel emplacement.

6. Créer votre publicité Facebook

Comment créer votre annonce Facebook ? Une fois le ciblage, le budget et la période de campagne sélectionnés, vous devriez arriver à un écran comme celui-ci avec des variations selon le type de campagne choisi :

Connectez bien votre compte Instagram professionnel si vous voulez également diffuser votre campagne sur Instagram.

1. Choisissez le format de votre annonce : carrousel, image, vidéo ou collection

2. Choisissez pour vos annonces des contenus qui :
– Ne ressemblent pas à une bannière publicitaire (dans l’idéal qui suscite l’intérêt, la curiosité)
– Soient immédiatement visible dans le fil d’actualité
– Donnent envie de cliquer
– Soient compréhensibles et visibles mêmes en petit format
– Respectent les contraintes de dimensions des photos (notamment la règle des 20% de texte maximum sur vos visuels et vidéos)

Remarque : le format carré fonctionne généralement mieux tout comme la vidéo mais cela reste à tester au cas par cas.

3. Rédigez votre texte principal en utilisant les techniques de copywriting et en suscitant l’intérêt de votre audience. Vous devez les piquer en adressant leurs problèmes, désirs, frustrations.

4. Rédigez un titre le plus direct possible (il s’agit du titre positionné sous votre visuel ou votre vidéo).

5. Enfin, n’oubliez pas d’ajouter l’URL vers laquelle votre publicité pointe : généralement une page de vente, une page de collecte de prospects, une page d’inscription à un webinaire ou une page de description de votre service.

6. Ajoutez un bouton de call-to-action clair.

7. Le rendu de la publicité en fonction de l’emplacement est visible en temps réel en colonne droite. Vérifiez que votre annonce soit cohérente sur les emplacements qui comptent pour vous.

Voilà. Votre première campagne est en ligne

Gérer et optimiser vos campagnes Facebook

Vous avez désormais créé votre première campagne Facebook mais si vous souhaitez véritablement améliorer les performances de vos campagnes et faire baisser le prix auquel vous achetez votre trafic et générez des leads, vous allez devoir suivre, gérer et optimiser vos campagnes.

Comment mettre en place un processus d’optimisation rationnel :

1. 1ère étape : dans chaque ensemble de publicité (Ad set), créez plusieurs versions de vos annonces : Facebook les mettra automatiquement en concurrence et tranchera pour décider laquelle vous permet le mieux d’atteindre l’objectif de campagne.

Objectif : définir l’annonce la plus performante.

2. Deuxième étape : tester vos audiences. Maintenant que vous savez que telle ou telle annonce performe mieux, vous pouvez créer un second ensemble de publicité (Ad set) contenant la même annonce mais avec un ciblage différent (exemple : tester dans le 1er ensemble de publicité un ciblage “Consultants France 28-62 ans” puis dans un 2nd ensemble tester “Audience similaire à mes abonnés email”).

Objectif : déduire si une audience performe mieux qu’une autre.

3. Troisième étape : maintenant que vous connaissez vos meilleures annonces et audiences, pourquoi ne pas commencer à tester les emplacements qui performent le mieux (exemple : Newsfeed Facebook vs Instagram).

Au-delà de ces tests AB simples, KEEP IT SIMPLE.

Il n’y a de pire que de sur-optimiser pour gratter 3 centimes alors que votre tunnel est mal optimisé ou que vous traitez pas à fond vos prospects existants.

J’espère que ce guide vous aura aidé.

À lire aussi le guide sur Comment Gagner des Fans sur Facebook ?

Si vous souhaitez aller plus vite dans la mise en place de votre stratégie sociale, faites-vous accompagner…

JE souhaite être accompagné
Source: ©  webmarketing